Rechercher
  • Marie-Andrée Mackrous

Une année au pays du plan B



Je suis une grande optimiste. Mais je suis aussi réaliste. Quand j’ai quitté mon emploi en mai 2015 pour me lancer dans l’aventure de HUIT JUIN, je ne me suis pas lancée trop trop dans le vide. J’avais toujours en tête, mon plan B. Si ça ne fonctionne pas, plan B. Si j’ai besoin d’argent, plan B.


Malgré le fait que nous avons pris la décision Laurence et moi d’arrêter le projet de HUIT JUIN l’année dernière, ce n’est que le mois dernier que nous l’avons annoncé. Que nous avons fait notre grande sortie ! Mais depuis un an, j’ai vécu mon plan B comme d’autres vivent leur vinaigrette. 


Le plan B a été fait de pige, de consultation, de charge de projet, de service-conseil et d’enseignement. Bref, ç’a été de retourner dans mes bonnes vieilles pantoufles. Cette année aura été payante aussi. Une nouveauté alors que pendant les 4 dernières années, l’argent ne faisait que sortir one-way de mon compte de banque. 


Mais la vie étant bien faite (je vous l’ai dit, je suis optimiste), je me suis tissé un nouveau plan A+. Un plan A+ tissé serré avec une nouvelle amitié et une grande communauté. 

Un plan A+ parce qu’il me permet de vivre une vie à mon image et d’être épanouie. Mon image, version 2019, version bientôt 38 ans d’âge. J’ai changé. Même si je n’ai jamais été autant moi-même.  


Quelques exemples :

  • Sur la mission de ma nouvelle entreprise : avec HUIT JUIN, nous invitions les gens à créer des rassemblements heureux — avec de belles nappes et des serviettes de table qui matchent. Aujourd’hui, j’invite toujours aux rassemblements heureux, mais avec un repas improvisé où on mange les restes qu’on a sous la main.

  • Je ne me nourrit plus d’histoire de start up qui sky rocket. J’admire les histoires lentes des petites entreprises qui décident de faire les choses autrement, qui challengent l’ordre établi. Je ne veux plus de « c’est toujours comme ça qu’on fait ça. » 

  • Et finalement, le gros changement, c’est le succès. Qu’est-ce que le succès ? Qu’est-ce que l’échec ? Et que se passe-t-il entre les deux ? Ça, c’est une question qui m’habite décidément depuis un bon moment. C’est une dualité (allo la balance !) qui joue encore un peu avec ma tête ! J’aurai bien le temps de partager ça un autre tantôt.

BREF ! Longue histoire courte, je suis maintenant associée avec Julie Tremblay-Potvin (ma nouvelle amitié) en reprenant la belle et grande communauté des Inspirés (la communauté). Nous avons pensé ce projet depuis plus d’un an déjà. C’est ce que j’appelle joindre l’utile (l’année plan B) à l’agréable, une nouvelle entreprise. 



Je vous présente De Saison communication et mobilisation




À l’ère où les possibilités sont infinies, nous posons un regard actuel sur la satisfaction travail • famille • vie personnelle en proposant un art de vivre et de travailler qui offre un rythme bénéfique aux humains, aux collectivités et à leur environnement.




Je vous invite donc à prendre part à la réflexion collective et à devenir des agents de changement (rien de moins !) en nous suivant par ici :


Page Facebook

Groupe privé Inspirés de saison en saison

Et surtout, à vous inscrire notre infolettre — c'est notre correspondance exclusive (on adore écrire... alors c’est LA place). 


L’année en plan A+ s’annonce extra ! 

À bientôt,

MA 

110 vues

Suivez-moi par ici

  • LinkedIn - Black Circle

@2019 x Marie-Andrée Mackrous